Minets farouches

Posté par nicolas le 3 octobre 2008

 

Les jeunes minets, faut pas les brusquer. Ils sont farouches lorsqu’ils ne ce sont pas des salopes qui se font niquer le fion depuis des années. Ils sont difficiles, méfiants, mais en même temps, curieux de découvrir de nouvelles sensations. Lorsqu’on les approche avec tact et doigté, ils savent devenir des amants confirmés très très vite. Jamais je ne me lasserais de déflorer leurs jeunes culs de males, avec douceur et tendresse après leur avoir détendu l’oeillet à la langue.

Jamais je ne me fatiguerais d’observer avec délectation ce regard et ce sourire si spéciaux quand ma grosse bite pénètre à fond dans leurs anus serré. Soudain, après la petite douleur lorsque mon gland s’enfonce, c’est le plaisir intense qui se lit sur leur figure. Mais j’aime aussi me faire sauvagement sodomiser par leurs bites insatiable. Ils sont beaux ces jeunes mecs qui me ramonent comme des lionceaux en feulant, arc-boutés au dessus de moi, me pilonnant jusqu’à ce que leurs belles couilles roses et dures déversent leur trop-plein de semence virile dans mon cul toujours assoiffé. Regardez-les ensemble, à parlez fort, à se marrer, à se taper sur l’épaule, à se raconter des histoires de meufs, et regardez celui-là qui vous mate du coin de l’oeil, parce que lui, ce n’est pas les chattes qui l’émoustillent, mais les braguettes bien fournies.

Il est timide, il ne sait pas comment s’y prendre, ça le démange de partout et ses yeux se troublent quand il vous regarde. Farouches, mais qui ma pas les yeux dans la poches…..  

Laisser un commentaire

 

SEXEGAYS.LE MUST DU SEXE GAY |
Amateurs de gros seins |
Jeunes et coquines |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Exhib Fetish MaxAlicia
| homogay
| Blog Gay